Le catalogue d’animations pédagogiques pour les scolaires 2017/2018

Vous avez dit ERB ?

publié le 27 avril 2016, par Marie Thoraval

Qu’est-ce qu’un ERB ?

ERB est un acronyme pour Espace Remarquable de Bretagne.
Ce label a été créé par la région pour désigner ses réserves naturelles régionales c’est-à-dire ses sites présentant un intérêt géologique et/ou écologique.

Un ERB est un site à forte richesse patrimoniale naturelle et il a pour objectifs de protéger, valoriser mais aussi de faire découvrir ce patrimoine exceptionnel.

Pourquoi un ERB en Presqu’île de Crozon ?

La presqu’île de Crozon possède un patrimoine géologique exceptionnel résultant d’une longue histoire géologique.

Cette histoire retraçant plus de 600 millions d’années nous est racontée sur le terrain. L’érosion a créé une coupe exceptionnelle nous permettant d’avoir d’excellentes conditions d’observation et de lisibilité du sous-sol grâce aux falaises.

Il faut donc conserver, préserver et mettre en valeur ce patrimoine car la disparition d’objets géologiques est toujours définitive.

Comme nous protégeons bien que ce que nous connaissons, la Maison des Minéraux propose tout au long de l’année des animations pour découvrir la géologie de la Presqu’île et la rendre accessible à tous.

L’ERB de la presqu’île de Crozon a une particularité, en effet, il est éclaté sur plusieurs sites. Sur les 27 sites sélectionnés, 7 ont un intérêt national et 16, un intérêt régional.

Quels sont les acteurs de l’ERB de la presqu’île de Crozon ?

L’ERB est un projet élaboré par différents partenaires locaux : le Conseil Régional de Bretagne qui en a la responsabilité, la Communauté de Communes de la Presqu’île de Crozon qui en a la gestion, la Maison des Minéraux qui en assurera l’animation, le Parc Naturel Régional d’Armorique, la Société Géologique et Minéralogique de Bretagne qui en a fait le pré-inventaire, le Parc Naturel Marin d’Iroise, les 7 communes, le Conservatoire de Littoral et des Rivages Lacustres et enfin les experts scientifiques et les associations de protection de la nature.

Cependant, cette réserve existe aussi grâce aux habitants de la presqu’île : les propriétaires qui ont autorisé le classement de certaines parcelles et les presqu’îliens eux-mêmes qui connaissent et aiment leur territoire et qui veulent le partager et faire découvrir ses beautés.

En se baladant sur les sentiers, on peut observer les modifications du paysages (les éboulements par exemple) et avertir la conservatrice de l’ERB ou la Maison des Minéraux mais aussi prévenir les dégradations intentionnelles ou non en informant les personnes sur l’ERB et sa réglementation.

Partager le lien :